Magazine Ateliers d’Art

« Diadji n’a jamais fait de petites choses, et il a une capacité extraordinaire à voyager directement à l’échelle qui l’intéresse. Sans croquis ni maquette (…). Il a sa sculpture dans la tête », raconte le sculpteur britannique Richard Deacon.

Voir l’article

le Monde

Pour signifier qu’elle veut se consacrer à l’art contemporain, ses propriétaires ont proposé au sculpteur Diadji Diop de s’en emparer pour quelques mois. Ce qu’il a fait avec force, en étant fidèle à sa couleur préférée, le rouge le plus vif qui soit, et à son sens du symbole ambigu.
Par Philippe Dagen

Voir l’article

le Monde

Diadji Diop en quatre dates. Bio express. Ses sculptures imposantes, souvent rouges, parlent d’identité, d’exil, de violence. Pour la première fois, une galerie consacre une rétrospective au sculpteur sénégalais.
Par Philippe Dagen

Voir l’article

le Monde Magazine

Révolue, l’époque où Paris régnait sur les arts ? Sur les traces de Picasso ou de Man Ray, des artistes du monde entier continuent pourtant de s’y installer. Rencontre avec un sculpteur sénégalais qui fait œuvre politique.
Par Philippe Dagen

Voir l’article

Next / Libération

Un rhinocéros en plein cœur du centre historique d’Avallon (Yonne) suscite quelque peu la surprise parmi les habitants de cette ville médiévale, mais fait le bonheur des touristes. La bête ne s’est pas échappée du parc naturel régional du Morvan au pied de la cité, elle est l’œuvre du sculpteur Diadji Diop (né en 1973 à Dakar). Cet artiste, diplômé des Beaux Arts de Paris, s’est spécialisé dans la représentation de la figure humaine le plus souvent peinte en rouge. Comme fait d’arme, il avait planté son gigantesque nageur  à même le gazon de l’Elysée puis en face de la Cité de l’immigration.
Par Dominique Poiret

Voir l’article

L’Yonne

Le rhinocéros de Saint-Lazare fait le buzz. La tête de rhinocéros accrochée à la façade de l’ancien tribunal d’Avallon attise la curiosité des touristes. Installée depuis peu, l’oeuvre du sculpteur Diadji Diop entend signifier la métamorphose des lieux en une galerie d’art contemporain.

Voir l’article

Jeune Afrique

Aussi discret que ses sculptures sont remarquables, cet artiste d’origine sénégalaise s’est fait repérer… dans les jardins de l’Élysée ! Rouge vif, au pied du Palais de la porte Dorée (Paris), un géant chauve exécute un mouvement de crawl. Seule une partie de son corps émerge de la terre. Signée Diadji Diop, cette sculpture monumentale s’intitule Dans le bonheur (de l’expression française « nager dans le bonheur »). Les habitués du lieu noteront toute l’ironie de sa présence sur ce terrain : construit en 1931, le bâtiment qui le domine fut successivement le Musée des colonies, le Musée de la France d’outre-mer, le Musée des arts africains et océaniens, jusqu’à devenir la Cité nationale de l’histoire de l’immigration.
Par Nicolas Michel

Voir l’article

 

____________________________________________

 

2012 / Un rhinocéros ça buzz énormément / NEXT – LIBÉRATION
2012 / Le Rhinocéros qui fait jaser Avallon / LE MONDE
2012 / La galerie Saint-Lazare s’offre un joli coup de pub / L’YONNE
2011 / Émission Ouvert La Nuit / FRANCE INTER
2011 / Portrait / LE MONDE MAGAZINE
2011 / Le joueur de tamtam par Diadji Diop / YOUTUBE
2010 / Dans le Bonheur à l’Elysée / DAILYMOTION
2009 / Reconnaître l’Afrique / TÉLÉRAMA
2009 / Reconnaître l’Afrique / ART ACTUEL n°60
2005 / Exposition des professeurs de l’Escale / LEVALLOIS INFO
2003 / Jeune création : Grande Halle de la Villette / ART ACTUEL n°24
2002 / La Maison des Arts accueille de jeunes talents / PARIS NORMANDIE
2002 / Dak’art : Biennale de l’art Africain contemporain / ART PRESS n°282
2002 / CATALOGUE ATISS GALERIE
2002 / Fête spectaculaire et ludique aux Beaux-Arts / LE MONDE
2002 / L’art c’est secondaire aux Beaux-Arts – Le goût des autres / LE FIGAROSCOPE
2000 / Pendant ce temps… / CHRONICART.COM

 

____________________________________________

Médias

Retrouvez ici les vidéos consacrées à  Diadji Diop ainsi que l’émission Ouvert la Nuit sur France Inter

Émission Ouvert La Nuit / France Inter / 2011